Abandon

Le sentiment d’abandon est ressenti essentiellement parce que la personne croit que son existence passe à travers l’autre.
On se sent abandonné parce que l’on s’abandonne aux autres !
Suite au départ ou au rejet d’un proche, la personne éprouve la peur d’être encore abandonnée, càd, coupée du lien qui la rattache à l’autre, càd, du lien dont elle se nourrit pour se rassurer à propos de l’amour que l’autre a pour elle.
Nous sommes encore dans « j’existe à travers l’amour que l’autre me donne ».
La personne rassure son ego croyant que si l’autre l’aime en partageant un lien, c’est qu’elle est aimable.
L’abandon, c’est l’absence soudaine du lien qu’on croit existant.
On s’accroche à un lien avec l’autre parce qu’on ne voit pas que le lien est partout.
C’est aussi pour cette raison que les gens cherchent à définir le lien qu’il y a entre eux.
Notre valeur est proportionnelle au lien qu’il y a entre nous. Plus on embelli le lien, plus on cherche à s’embellir soi ».
C’est important de voir que son existence n’est pas fonction du lien ou de l’amour de l’autre, mais de l’amour de soi.